COMMISSION SPÉCIALE DE LA COMMUNICATION

Bientôt, Si vous êtes Adhérent ONTPE, vous pourrez poser vos questions directement aux membres de la Commission par

le réseau Interne des Experts de l’ONTPE

Liste des métiers de la communication

- Créativité : acheteur d’art et TV producer, directeur artistique, infographiste, graphiste, roughman.

- Événementiel : attaché de presse dans le sport, wedding planner.

- Stratégique : directeur de communication, directeur de la communication dans la sphère publique, attaché de presse, attaché de presse territorial, chargé de communication en collectivité, assistant de communication, responsable de l’information et de la communication interne, responsable de la communication externe, responsable de la communication publique, responsable communication internationale, traducteur spécialisé, traducteur-réviseur, journaliste d’entreprise, lobbyiste, responsable communication globale.

La communication digitale, c’est en effet, d’abord, la numérisation des supports d’information. Mais au-delà, c’est aussi envisager la communication d’entreprise comme un écosystème entier, un environnement qui englobe et agit sur les trois dimensions du Digital.

La communication digitale définit, dans un écosystème numérique, la stratégie et les actions de communication à mener sur le web, les médias sociaux et les terminaux mobiles.


Hier, l’information dématérialisée était mise en ligne sur les sites Web corporate ; il ne manquait aux entreprises qu’à la rendre vivante et interactive grâce aux  médias sociaux ; puis à en faciliter l’accès, à « l’humaniser » en quelque sorte, en la mettant à disposition, sur des objets devenus familiers et ergonomiques par leur fonction « tactile » : les tablettes et smartphones qui donnent le sens à la fois le plus proche et le plus ample au terme digital.

La communication d’entreprise s’est donc d’abord intéressée au web, puis aux médias sociaux et enfin aux terminaux mobiles. Bien que nombre d’entreprises n’en soient encore qu’à l’ère première de la communication digitale, le web, sans avoir toujours investi les deux autres terrains du Digital.

Les terminaux de communication sont principalement devenus des écrans… Petits, moyens, grands. Du smartphone à la TV, en passant par les PC, les phablettes et tablettes, de toutes tailles (Apple aurait une tablette XL dans ses cartons…). Et ces écrans deviennent tous tactiles. Plus un PC ne sera vendu sans l’être ; les TV ne résisteront plus longtemps à la digitalisation de leur surface…

On pourra au final contester la francisation du mot digital mais l’usage en est tellement répandu qu’il en deviendrait absurde de l’ignorer. Les agences de communication ne sont-elles pas devenues « digitales » à leur tour ? Pour exprimer cette capacité à appréhender les problématiques de communication dans leur globalité, au-delà de la spécialisation de telle ou telle « nature » de la communication, que l’on pouvait autrefois définir par le support ou la modalité ?

A l’empilement successif des technologies et des usages (Web > Médias sociaux > Mobile) s’est substituée une vision globalisante, associée à une dimension stratégique, qui positionne les agences, et les services de communication digitale en entreprise, au-dessus des outils qui conditionnaient leurs actions jusqu’alors.

Quelle définition alors pour la communication digitale ? La communication digitale définit, dans un écosystème numérique, la stratégie et les actions de communication à mener sur le web, les médias sociaux et les terminaux mobiles.

Patrick CHARNI

Membre

Christine CASTAING

EXPERTà la Commission COMMUNICATION